Actualités

20 nov 2016

Non, les maisons en bois ne brûlent pas plus que les autres !

terrasse de chalet

Bon, on ne va pas vous mentir non plus : le bois, ça brûle. Une maison en bois soumise à un incendie ne va toutefois pas flamber comme une allumette jetée dans une meule de foin et peut même surprendre par la lenteur toute relative de sa combustion.

Le bois offre en effet une très bonne tenue au feu par rapport aux autres matériaux de construction, ce qui permet de ralentir l’effondrement de la structure de l’habitation. Isolant par nature, le bois véhicule 10 fois moins vite la chaleur que le béton, et 250 fois moins vite que l’acier : il dégage près de 1500 fois moins de gaz toxiques que de nombreux autres matériaux utilisés couramment dans le bâtiment.

Enfin, la résistance au feu peut être renforcée en appliquant des produits ignifuges sur le bois.

Le bois contre les éléments

Quitte à penser aux catastrophes, pensons aux séismes : sachez que le bois est naturellement souple ! Pas de quoi faire un grand écart, mais cela garantit, en cas de mouvement de terrain, un degré d’absorption des vibrations nettement supérieur aux matériaux rigides, qui eux se fissurent. Enfin, bon à savoir : construire une maison en bois sur une zone sismique ne demande pas de renforcer la structure de l’habitation, contrairement encore aux autres matériaux. Ce qui permet d’éviter les surcoûts d’un tel chantier.

Colonne latérale Maisons de l'Avenir