Actualités

22 juin 2016

La maison en bois, pas un produit de luxe !

terrasse de chalet

C’est une légende presqu’aussi connue que celle de la ville d’Ys, une fable longtemps submergée par un flot de contre-vérités : la maison en bois serait un bien immobilier cher, réservé à une certaine élite. Or, ce n’est pas vrai. Voici pourquoi :

Entendons-nous : derrière toute légende, il y a fréquemment un fait avéré. La maison en bois n’y échappe pas : les constructions bois sont souvent plus chères parce que plus complexes et plus grandes que la moyenne. Mais si l‘on compare des maisons de surfaces équivalentes, et que l’on réfléchit à long terme, alors le mythe s’effondre.

Le bois pas plus cher que le parpaing

Prenons le coût de la construction. En 1975, une maison bois coûtait généralement de 10 à 15 % plus cher qu’une maison maçonnée. Depuis le bois a fait son chemin et la différence n’a fait que s’amenuiser : aujourd’hui, dans le cas de maisons respectant la réglementation thermique, comme les construit Maisons Vivre & Bois, on peut affirmer que le bois n’est pas plus cher que le parpaing.

Pourquoi un tel regain de compétitivité ? C’est simple :  ces dernières années, il y a eu un gros travail de promotion du bois. Les professionnels sont désormais mieux formés, les techniques progressent et les entreprises ont beaucoup investis dans les processus de préfabrication. Enfin, les filières d’approvisionnement se sont beaucoup mieux organisées. mélangez tout cela et vous avez la recette du succès récent des maisons bois !

Les performances de la maison bois

Mais au delà de la construction, la maison en bois devient une vraie source d’économies lorsque l’on raisonne à moyen ou long terme. La raison ? La performance thermique élevée du bois : il est 12 fois plus isolant que le béton et 350 fois plus que l’acier et permet des économies d’énergie. Celles-ci peuvent ainsi varier entre 30 et 80 % selon l’isolation choisie.

Or, le budget lié à la construction de la maison ne représente en moyenne que 20% du coût total alors que 75% des coûts sont liés à son exploitation et sa maintenance. Du coup, on vous laisse estimer l’argent économisé sur 20 ans ou 30 ans…

En Bretagne, 13 % des maisons construites en bois

Parler d’économies avec la maison bois, c’est également aborder les questions de délais de construction. Puisqu’une maison bois peut être livrée en 4 à 5 mois, contre 10 mois en moyenne pour une construction maçonnée, cela engendre inévitablement une diminution des frais (frais financiers, économies en termes de main d’œuvre, de production et d’encadrement pour ne citer que ceux-là).

En Bretagne, 13 % des maisons dorénavant sont construites en bois. En 2005, ce chiffre n’était que de 5 % . La région se situe même au deuxième rang national pour la construction bois derrière… les Pays de la Loire.

A n’en pas douter, la révolution du bois se lève à l’Ouest…

Colonne latérale Maisons de l'Avenir