Actualités

25 oct 2017

Les vertigineuses maisons arbre Korowai

2_korowai-tribe-1

En Papouasie, les Korowai érigent leurs maisons en haut des arbres. Certaines habitations peuvent atteindre les 35 mètres de hauteur !

Il y a quelques années, des journalistes avaient mis sous le feu des projecteurs la tribu Korowai, en Papouasie… Non pas pour ses habitations uniques au monde, mais bien pour une pratique plus si courante que ça : le cannibalisme. Rassurez-vous : selon les anthropologues, le dernier festin cannibale a eu lieu il y a plus de vingt ans déjà. Concentrons-nous plutôt sur les cimes des arbres, qui hébergent parfois jusqu’à 12 personnes dans des maisons vertigineuses.

Pourquoi à la cime ?

Bonne question : pourquoi habiter la tête dans les nuages ? Si la majorité des maisons korowai sont perchées à une quinzaine de mètres du sol, certaines peuvent facilement monter jusqu’à 35 mètres. Cette altitude permet surtout à leurs habitants de se protéger des moustiques tout en dominant la forêt… Sans avoir à subir le vis-à-vis des voisins ! Enfin, les mauvais esprits ne peuvent pas monter si haut, c’est bien connu.

Planchers dans les cieux

Ces maisons perchées sont en bois du sol au plafond ; Elles disposent de planchers assez solides pour pouvoir supporter une dizaine de personnes. Le socle repose sur un pilier central, le tronc de l’arbre, et est soutenu par plusieurs poteaux rajoutés ensuite. Ses habitants y montent par des troncs crantés qui leur servent d’échelle. Les murs et le toit sont liés à l’aide de rafia. Vous l’aurez compris, le feu est l’ennemi numéro un de ces demeures qui peuvent parfois comporter plusieurs pièces. Une maison dans les arbres dure en moyenne cinq ans, après quoi, l’on change d’arbre.

Colonne latérale Maisons de l'Avenir