Actualités

31 juil 2018

Colombages : ces maisons qui traversent les siècles

half-timbered-house-2345714_1920

Sablières, poteaux et tournisses : bienvenue dans l’univers des maisons à colombages, que l’on retrouve dans les plus belles villes de France. Si aujourd’hui, elles sont les stars préservées des centres villes, elles ont pour la plupart traversé les siècles. Quimper, Caen, Angers… Zoom sur la construction de ces maisons à pans de bois !

Si les maisons à colombage sont connues dès l’antiquité, il faut attendre le Moyen-Age pour les voir fleurir en France. Les plus anciennes datent du 13e siècle, voire au-delà ! Leur mode de construction est un art : son ossature bois est soutenue par un remplissage fait le plus souvent de briques ou de plâtre. Aussi appelé le hourdage, ce corps raidit la structure et lui permet de tenir dans le temps. Attestées et préservées dans de nombreuses régions de France (Bretagne, Alsace, Lorraine, Meuse…), elles sont également considérées comme patrimoine architectural de nombreux pays d’Europe.

Deux méthodes de construction

On distingue deux types de maisons à pans de bois : à bois long et à bois court. Utilisée dès le début du Moyen-Age, la méthode à bois long n’offrait pas que des avantages : il fallait arriver à transporter, bien souvent en cœur de ville et dans des ruelles étroites, de longs poteaux posés à même le sol, qui pourrissaient avec le temps… Au fil du temps, les techniques s’affinent et laissent place à la maison à pans de bois courts, qui facilitent considérablement la construction de l’ouvrage. Le principe est simple : la longueur des poteaux correspond à un étage. Autre avantage : cette méthode a permis de développer les encorbellements que l’on apprécie tant sur nos photos souvenir !

Colonne latérale Maisons de l'Avenir